UA-116390607-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/10/2018

Patience dans l'azur (emprunt à Hubert Reeves)

Les journalistes, toutes catégories confondues, n'ont donc rien compris ou alors ils le font exprès...

Le Président a changé. Nous ne somme plus en Hollandie, temps où le président passait son temps avec les journaleux et se la coulait douce... Plus de 60 heures avec deux journalistes du Monde pour un livre qui l'a sabordé, si besoin en était...

La dictature du "tout tout de suite" a fait ses preuves en d'autres temps et dans d'autres pays. 

M. Macron avance à son rythme. Il a bien raison.

Les chiens aboient. La caravane passe.

 

12:23 Écrit par Jean Julien dans Billets d'humeur | Lien permanent | Commentaires (1) |

Commentaires

Je n'accepte pas que tu "écrives que M. Hollande se la coulait douce.
C'est ce que les journalistes écrivaient et tu fais la même chose .
Non! Jean-Yves ce n'est pas digne de toi. Objectivité oblige...
Joseline

Écrit par : Joseline | 14/10/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire