Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/04/2014

TF1 se moque vraiment de nous

Avez-vous visionné sur la toile ou à la télévision la dernière promotion de TF1 pour elle même ?

Si vous en avez le loisir, cela dure 45 secondes, vous entendrez (prononcées par une voix très sombre) et lirez un certain nombre d'affirmations relatives aux Français, du style :"Les Français font la gueule, ils sont racistes, perdants, fainéants...". Ces propos sont démentis par des images qui viennent contredire les affirmations. Et TF1, qui ne manque pas d'air, termine sur un : "Partageons des ondes positives !". C'est à en rester baba.

Cette chaîne met en avant depuis des années dans tous ses journaux télévisés, celui de 13h battant tous les records, tout ce qui va mal dans notre pays. Les chiens écrasés, les usines qui ferment, les vieillards agressés, les musulmans qui nous envahissent, les émigrés violeurs, j'en passe et des meilleures. Comment s'étonner qu'ensuite des villages, où aucun étranger n'a jamais mis les pieds et où il n'y a jamais eu de vol, votent à plus de 50 % pour le Front national ? C'est ce que j'appelle "l'effet TF1". On ne vote pas pour "ce qui est" mais pour "ce qu'on voit" dans les journaux de TF1. Certains n'osent même plus sortir de chez eux... J'en connais.

Que faire dans ce pays champion du monde du pessimisme, au dernier rang derrière les pays en guerre, les pays où certains vivent avec 1 euro par jour ? Supprimer les journaux télévisés de TF1 et ceux de France 2 qui ne valent guère mieux : ce serait de salubrité publique. J'entends déjà ceux qui vont dire que c'est l'actualité qui est triste et que les journalistes n'y sont pour rien. Ce n'est pas vrai. Les journalistes sont responsables de la présentation, de l'ordre des annonces et des explications. Ils hiérarchisent. Regardez les journaux d'Arte, vous verrez la différence. 

Et voilà que France 3 s'y met (ajout du 26/04) !

En ouverture du journal du 25/04 à 19h30, uniquement des faits divers (deux affaires de viols) dignes du défunt France-Dimanche. Le journal n'offre aucune ouverture vers l'Europe, le monde. Uniquement de l'anxiogène propre à enfermer les téléspectateurs dans leurs phobies.

Et puis il y a ce ton moralisateur à propos de l'affaire de viol survenue dans le métro de Lille : "ils n'ont rien fait ces salauds qui ont tout vu, même pas tiré le signal d'alarme". Elle y était la journaliste qui pérore ? Immédiatement me revient une autre affaire pas si ancienne où une jeune femme affirmait avoir été victime d'un viol dans le RER. Qu'avions-nous alors entendu ! Même Chirac s'était joint au concert. Mais elle avait menti la jeune femme, pour se faire remarquer. En fait, il ne s'était rien passé... La situation est cette fois différente, les faits semblent avérés. Mais à mon avis, ce genre d'info ne mérite pas de figurer dans le journal d'une TV nationale.

 

Commentaires

Tout à fait d'accord. D'ailleurs je ne regarde jamais TF1, j'écoute beaucoup la radio , France Info, et les programmes d'Arte sont de grande qualité.

Écrit par : Joseline | 25/04/2014

Mon cher Jean
Je partage ô combien cette colère non pas contre la télévision, mais contre ce que des marchands de soupes empoisonnées, concoctent et en fond.
La télévision n'est qu'un objet, qui pourrait à l'image des boules de cristal avoir des vertus magiques et bienfaisantes. Au lieu de cela le monde y est transformé en un cauchemar. Qu'il ne soit pas si beau qu'il le devrait est une certitude. Mais justement la télévision pourrait y jouer un rôle tout autre et le ré-enchanter. Je n'ai pas dit nous infantiliser, bien sûr.

Écrit par : Bellay | 27/04/2014

Bonjour voila la propagande de gauche moi je du chaque personnes et libre de penser comme il veux si il veux voter fn il vote fn sinon ses antidemocratique cordialement

Écrit par : andre | 29/04/2014

La photo ou le film documentaires ( la question est différente pour la photo d'art) s'affiche comme un double de la réalité en donnant l'illusion que le réel est maîtrisable du seul fait qu'il a pu être filmé et capté par une caméra. En conséquence, ce double illusoire constitue en lui-même une déréalisation; il est en tant que tel aliénant. Illusion d'avoir un pouvoir sur la réalité filmée ou photographiée. Si les documents télévisuels ne sont pas accompagnés d'un commentaire assez pertinent pour permettre une mise à distance, ils deviennent aliénants.

Écrit par : Alvès José | 02/05/2014

Les commentaires sont fermés.